L’insécurité refait surface à Labé ; après le jeune conducteur de taxi moto poignardé il y a moins d’une semaine, c’est un autre de la même corporation qui a reçu une d’un fusil de chasse dans la nuit de mercredi à ce jeudi a appris guinee7.com.

Les attaques contre les détenteurs d’engins roulants surtout les motos sont devenues récurrentes à Labé. Le weekend dernier un jeune a été poignardé par un étudiant qui a voulu lui retirer sa moto. Pendant que celui-là est toujours alité à l’hôpital régional de Labé, c’est un autre qui vient de frôler la mort.

« C’est aux environs de 2heures du matin que j’ai pris une passagère qui se rendait à Boléyah derrière l’aéroport. Quand je l’ai déposée ; à mon retour, j’ai trouvé des gens arrêtés, dès que je les ai dépassés de quelques mètres, ils ont tiré et une balle m’a atteint au bras. C’est un fusil de chasse qu’ils détenaient. Malgré la balle, j’ai continué et heureusement ils n’avaient plus de munition. J’ai foncé vers le centre ville c’est là que quelqu’un m’a déposé chez moi et le matin, je suis venu à l’hôpital », explique la victime sur son lit d’hôpital à Guinee7.com

Cet énième cas s’ajoute à la longue liste des personnes victimes d’attaques à Labé.

Mohamed Samoura Labé pour Guinée7.com