Deux présumés voleurs de moto ont subi la vindicte publique, jeudi, 31 mars 2016, entre 14heures et 14 heures 30mn dans la Commune Urbaine de Macenta en Guinée Forestière, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.

Le premier voleur présumé a été pris en flagrant délit, la main dans le sac tentant d’emporter une moto, avant de recevoir un pneu usé imbibé d’essence autour de son coup, puis enflammé au beau milieu de la Route nationale, Macenta – N’zérékoré, à côté de la Gare Routière de la préfecture.

Le second présumé voleur lui, qui s’était échappé un moment, a été accueilli et conduit dans les locaux disciplinaires du Commissariat de Police de Macenta, où il a été rejoint quelques temps plus tard par des jeunes en rage meurtrière.

Ces derniers ont exigé aux agents de la Police de mettre le complice à leur disposition pour lui faire subir le même sort que le premier. Les policiers ont tenté de s’opposer, mais en vain.

«Si le voleur est brûlé vif, le Commissariat sera sauvé. Ou bien le voleur et le Commissariat calcinés !», c’était les slogans de menace des jeunes surchauffés de la CU de Macenta. De menace en menace, et d’agitation en agitation, le prisonnier a été livré à la population qui lui a mis un pneu aspergé d’essence pour le brûler à son tour.

A noter, que ces actes de vandalisme se sont déroulés devant une foule venue au marché hebdomadaire dans la Commune Urbaine (CU) de Macenta.

Source : AGP

Publicités