Ce matin à Kaloum

La scène ressemble à s’y méprendre à une émeute. Vers huit heures, ce mardi matin, à Kaloum, face au labo ABD, une foule de personnes de différents âges et de sexes se ruent sur un camion à fourgon. Et le vident de son contenu de riz. Bousculades, injures, coups de poings tout y était. Certains s’en sont sortis grièvement blessés.

Selon les témoignages recueillis sur place, le camion rempli de sacs de riz a été pourchassé par la police jusqu’à ces lieux avant d’être abandonné par ses passagers qui auraient volé les sacs de riz au port. ‘‘Quand les voleurs ont fui, les policiers ont rempli leurs pick-up de riz et ont fait trois voyages. Nous sommes venus alors leur dire de laisser le reste à la jeunesse. C’est ainsi qu’ils sont partis nous laissant le reste’’, a témoigné un jeune, torse nu, qui jure n’avoir à lui seul emporter que deux sacs.

Entretemps, une fausse alerte annonce les militaires, ce fut la débandade et les bousculades s’intensifient. Mais le transport du butin continuait quand nous quittions les lieux.


Bily Camara

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici