L'hélico qui s'est abîmé ressemble à celui-ci

Ce 6 août 2019, la Direction de l’Information et des Relations Publiques de l’Armée guinéenne (DIRPA) a annoncé qu’ « aux environs de 10h30, un hélicoptère de type “Écureuil” de l’armée de l’air guinéenne s’est abîmé aux larges de Conakry, avec deux membres d’équipage ».

Sur place, nous avons rencontré une ménagère à la résidence Dolphine, sur la corniche sud de Conakry, Élisabeth Leno, se disant témoin oculaire de l’abîme de l’hélicoptère, nous explique : « J’étais en train de déjeuner sur la terrasse et en même temps travaillais. J’ai vu l’hélico venir, il voulait descendre dans l’eau, après il remonte face à moi ; et est redescendu, j’ai crié. Mon mari m’a demandé pourquoi j’ai crié ? Je lui ai dit que c’était un hélicoptère qui voulait tomber dans l’eau. Il m’a dit qu’il ne faut pas crier, que c’est comme ça ils (l’armée) travaillent. L’hélico est remonté encore derrière l’hôtel Onomo, je l’ai vu revenir encore à reculons. J’ai ensuite entendu un très grand bruit, l’eau même s’est soulevée. C’était à dix heures passées. C’est un hélico de couleur verte, tout neuf. »

Dans son communiqué, la DIRPA a mentionné que « la marine nationale s’est immédiatement déployée sur les lieux pour mener les recherches avec une équipe de plongeurs-sauveteurs. Ces recherches se poursuivent activement ».

A noter que le drame s’est fait au moment d’une pluie abondante sur Conakry.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire