Après 9 mois de détention, Youssouf Dioubaté et Souleymane Condé, ont recouvré leur liberté ce mercredi après avoir été graciés par le président Condé.

Au sortir des locaux de la maison centrale, Youssouf Dioubaté a remercié le président de la République. « La prison est synonyme d’humiliation et de la prise de conscience. J’avais mis mes pieds dans l’eau. Personne ne pouvait les enlever si ce n’est que le président de la République, le professeur Alpha Condé. Grand merci à lui! Et je souhaite auprès de lui, le train qui avait démarré depuis des années fasse escale pour avoir de nouveaux passagers », a-t-il déclaré.

Avant de faire savoir : « quand vous regardez de l’est à l’ouest, du sud au nord, le ciel est devenu rouge en Guinée. Mais pour le moment, c’est le lieu pour moi de rendre un vibrant hommage à mon cher regretté monsieur Roger Bamba avec qui je partageais le même matela. Que Dieu ait son âme… »

Enfin il a remercié les journalistes, le pool d’avocats et sa sœur du nom de Tata et le personnel de la maison centrale.

Me Salifou Beavogui, son avocat, a estimé que : « C’est un grand jour pour moi et mes clients. »

Apres avoir prié pour le repos de l’âme de Roger Bamba qui était dans le même dossier, il a remercié « le président de la République, chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé qui a accepté de signer le décret libérant mes clients ».

Il a enfin, dit à ses clients « de mettre cette affaire déjà derrière nous, d’accepter. C’était le destin. Et de continuer leurs vies pour le bien-être de la Guinée ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com