Pour une fois encore le président Alpha Condé a lancé des piques aux anciens premiers ministres devenus opposants à son régime. Pour lui, le peuple doit savoir leur bilan de gestion afin de faire la comparaison.

bilan contre bilan

« Je vous donnerai ma réponse, pour le moment, j’ai pris acte. Mais, je ne voudrais plus qu’on gouverne comme avant. C’est-à-dire qu’on laisse les gens qui se sont battus au bord de la route. Non ! Qu’on laisse les démagogues qui n’ont rien fait pour ce pays, qui ont détourné. C’est pourquoi, nous devons faire un débat, bilan contre bilan pour savoir qui est qui. Il faut que la jeunesse sache celui qui parle a fait quoi pour le pays et quelle a été sa gestion. Parce que, la Guinée est le seul pays qui a comme particularité, des opposants qui sont tous des anciens premiers ministres, c’est-à-dire qui ont gouverné. Donc, on doit savoir quel est leur bilan », a déclaré Alpha Condé, jeudi 6 août devant ses militants au Palais du peuple.

Des manifestations sont souvent enregistrées sur l’axe Hamdallaye Bambeto jusqu’à Kagbelen. Pour Alpha Condé, ces jeunes sont manipulés par les anciens premiers ministres qui n’ont rien fait pour cette jeunesse pendant qu’ils étaient aux affaires.

Les jeunes de Bambéto et d’autres, n’ont pas de maisons de jeunes et de centres de loisirs

« Je comprends les jeunes de Bambéto et d’autres, parce qu’ils n’ont pas de maisons de jeunes et de centres de loisirs. Mais, ceux qui parlent ont vu ça, mais n’ont jamais rien fait pour le changer. S’ils avaient changé, ces gens-là ne seraient pas là aujourd’hui. Au lieu de les aider, on les drogue », a regretté le président Condé avant de dire, « ce que nous voulons, c’est une jeunesse guinéenne unie, qui se bat pour son avenir et qui est contre l’ethnocentrisme. L’ethnocentrisme, c’est toujours manipulé par des politiciens qui n’ont pas de programme ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199