Le ministère de la Jeunesse a organisé ce vendredi 12 août, à la Bleu zone de Kaloum, la journée internationale de la jeunesse, sous le thème, la Route vers 2030 : Eradiquer la pauvreté et parvenir à une production et une consommation durable.

Au cours de cette journée, le président de la République  qui s’était personnellement engagé à répondre de façon progressive aux doléances des jeunes présentées lors de la consultation dénommée “Nos Jeunes ont du talent’’ en Août 2015, a procédé au lancement officiel de, entre autres, l’initiative présidentielle pour l’appui à la jeunesse du monde rural avec la remise officielle d’intrants et de matériels agricoles ; la remise officielle de chèques aux startups des jeunes sélectionnés dans le cadre du projet «Démarrage», qui offre un accompagnement pour l’accès aux prêts de démarrage d’entreprises de jeunes sous capitalisées et aux prêts d’expansion d’’entreprises de jeunes à fort potentiel d’emplois ; la remise officielle de machines à coudre aux jeunes filles  déscolarisées et bénéficiant du projet d’autonomisation des jeunes non qualifiés.

Les crédits  octroyés aux startups (jeune entreprise innovante à fort potentiel de croissance qui fait souvent l’objet de levées de fonds, NDLR) s’élèvent à plus de 6 milliards de GNF.   .

La Commissaire nationale des jeunes de Kindia Mariama Camara qui a représenté la jeunesse guinéenne lors de cette journée a déclaré : «cette journée marque un engagement fort des autorités à promouvoir la participation consciente et responsable des jeunes en tant que acteur essentiel du changement mais aussi une opportunité d’attirer l’attention internationale sur les défis et épreuves auxquels ils font face.»

Elle profite «du haut de cette tribune pour solliciter  auprès de toute les institutions leur implication effective et efficace dans la mise en œuvre des projets  et programmes de développement initiés par le chef de l’Etat et son gouvernement en faveur des jeunes de notre pays ».

Et le directeur général de la banque Afriland first d’expliquer le projet ‘‘Démarrage’ : «Le projet Démarrage qui nous réunit ici aujourd’hui n’est que la partie visible de l’iceberg de réforme et d’actions que M. le président a engagé dans le but d’améliorer les conditions d’existence  de nos jeunes et de mettre à leur disposition des outils et moyens favorisant le développement individuel et collectif. Plus spécifiquement, le projet Démarrage est une manifestation de cette volonté de soutenir la jeunesse sur le chemin de l’entreprenariat avec pour objectif majeur la lutte contre le chômage, la promotion de l’entreprenariat afin de permettre aux jeunes de Guinée de participer pleinement au développement de leur pays, d’une part. Et d’autre part, le projet Démarrage s’inscrit en droite ligne de la dynamique d’Afriland first Bank qui est à la recherche de solutions originales adaptées à la réalité guinéenne avec pour objectif majeur l’émergence d’une nouvelle classe d’entrepreneurs guinéens. L’insertion des ruraux dans le circuit économique à travers les micros banques de développement MCD et MUFA, la création de passerelle entre le secteur formel et informel, ainsi que l’accompagnement des PME et PMI».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

2 Commentaires

  1. soi-disant Adolf plus de six milliards de crédits aux jeunes entreprises est une promesse? regarde cette dame qui a son chèque, c’est aussi une promesse. arrêtez d’être aigris. ce n’est pas en dénigrant que vous aurez le pouvoir.

  2. Adolf Diallo. Tu es aveuglé par la haine mais tu perds ton temps car le progrès est en marche. Toutes les actions menées par Alpha Condé t’empêchent de dormir et te donnent la diarrhée. Tu ne sais plus à quel saint te vouer.Après Kaleta et Souapiti, c’est autour de l’anacarde, du café, du cacao, du palmier à huile, de l’hévéa, sans compter les hôtels de luxe et les logements sociaux. Cette fois-ci, tu vas vivre le calvaire puisqu’il y’aura encore d’autres projets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici