Un jeune de 21 ans a été tué par balles lundi à Bambeto, suite à un affrontement violent entre les jeunes manifestants et les forces de l’ordre déployées sur l’axe de Hamdallaye-Cosa, fief de l’opposition guinéenne,  a -t-on appris de sources concordantes.

Selon des témoins joints au téléphone dans cette commune, la balle serait tirée par les forces appartenant à un détachement des agents de sécurité postés dans les grands carrefours des différents quartiers pour maintenir l’ordre et éviter que la route ne soit barricadée.

En répondant au mot d’ordre lancé par la classe politique de l’opposition pour faire de ce lundi 25 novembre “une journée ville morte” en Guinée, des accrochages et des affrontements violents ont été signalés dans plusieurs quartiers de Ratoma, favorable à l’opposition, selon le commandant Barry, officier en charge de communication du haut commandement de la gendarmerie nationale.

Il indique que des “loubards et des jeunes bandits hors contrôle” s’attaquent aux véhicules des gendarmes et policiers en charge de veiller sur la sécurité des populations dans cette commune de Ratoma.

Les jeunes manifestants jettent ainsi des cailloux et des pierres sur les agents de forces de l’ordre, en se retirant dans les quartiers, afin de se mettre à l’abri des interpellations policières.

Depuis ce matin, l’on constate une légère paralysie des activités économiques dans la ville de Conakry, eu égard à l’invite faite par les leaders de l’opposition aux populations de rester à la maison toute la journée.

Au niveau des grands marchés de Conakry tels les marchés Madina, Matoto et Matam, les magasins, boutiques et étables sont en parti fermés.

Par contre sur l’axe allant de Hamdallaye à Enco5 en passant par Bambeto et Cosa, la circulation est complètement bloquée, toutes les boutiques et les magasins sont fermés et les femmes ont regagné leurs domiciles au début des affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre, a-t-on constaté sur place.

Avec XINHUA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici