C’est un célèbre voleur de bétails qui vient d’être mis aux arrêts, dans la sous-préfecture de Kalan relevant de la préfecture de Labé, ce week-end. Mamadou Saidou Wedouwel Diallo qui est souvent accusé de vol de bétails à  répétition, a été vite extirpé de Kalan pour Labé par une équipe du commissariat central de police de Labé, pour éviter qu’il ne soit lynché par la population très en colère.

Depuis des années, les populations des sous-préfectures de Dionfo, Sannoun, Kalan, Noussy et environs sont victimes de vols répétitifs de bétails. Mamadou Saidou Wedouwel Diallo qui vient d’être arrêté, avec plus d’une cinquantaine de bœufs, avait été l’objet de plusieurs interpellations pour des cas similaires, mais avait toujours été relâché, selon le maire de la commune rurale de Dionfo. « C’est un habitué des faits, nous avons retrouvé plus de 36 vaches volées, dont 11 volées à Dionfo, 5 à Seingouma et une à Missira. Le problème est que Mamadou Saidou Wedouwel Diallo a été arrêté plusieurs fois, mais il ne dure pas en prison. On se demande comment il fait pour sortir. Certains citoyens racontent qu’il est fort en sciences occultes », explique Elhadj Aboubacar Baldé.

Après la nouvelle de l’arrestation du sieur Wedouwel Diallo, c’est une foule immense qui s’est rendue à son domicile, à Wedouwel, dans la sous-préfecture de Noussy, chacun avec la carte de vaccination de son animal. Sur place, c’est plus d’une centaine de vaches et de chèvres qui ont été retrouvées. Le sous-préfet de la localité, qui était sur les lieux, a demandé aux citoyens ayant retrouvé leurs animaux d’attendre la justice pour procéder à la vérification, puis à la restitution. Mais la tension montait au fil du temps, et les personnes devenaient de plus en plus nombreuses sur le lieu. L’équipe de la police qui est arrivée a réussi à extirper de justesse le présumé voleur et un des ses complices, Mamadou Alimou Diallo. N’ayant pas pu mettre mains sur les deux, la population s’est aussitôt attaquée à la concession de Mamadou Saidou Wedouwel Diallo, qui a été mise à sac. Selon les autorités administratives de Dionfo et Noussy, les présumés voleurs ont été déférés devant le tribunal de première instance de Labé.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici