Annoncée pour ce jeudi 15 septembre 2022 par le procureur spécial près la CRIEF, Aly Touré, la fermeture des pharmacies et cliniques non agréées a été largement suivie  dans la commune urbaine de kankan.

Dans la matinée du jeudi 15 septembre 2022, les autorités régionale, préfectorale, communale et sanitaires ont procédé à la fermeture des différents points de vente des médicaments non agréés.

Selon le constat fait par le correspondant de Guine7.com dans la matinée de ce jeudi 15 septembre, plusieurs boutiques et magasins spécialisés dans la  vente non conventionnelle des médicaments étaient visiblement fermés.

Rencontré devant sa clinique fermée au centre-ville de Kankan, Alpha Guissé, invite le gouvernement à revoir sa copie. « Aujourd’hui nous sommes présents sans ouvrir nos différentes cliniques. Cette fermeture intervient après le communiqué de M. Aly Touré en interdisant la vente des médicaments dans les pharmacies et cliniques non agréées. Donc, je demanderai au gouvernement de changer leur fusil de guerre. Organiser le secteur, c’est très bon, moi personnellement je ne condamne pas. Mais demander brusquement comme ça de fermer est difficile.  Nous savons qu’il y a des pharmacies ou cliniques non agréées qui répondent à tous les critères sauf les documents. Eux quand mêmes pouvaient vraiment travailler avant l’obtention des documents », a-t-il laissé entendre

Moussa Konaté pour Guinee7.com