Nanfo Ismaël Diaby, le chroniqueur de l’écriture N’ko qui a fait parler de lui au mois de Ramadan 2019 en faisant prier des fidèles en maninka vient d’être arrêté ce samedi sur ordre du préfet de Kankan, Amara Lamine Soumah.

 Cet après-midi,  Ismaël Nanfö Diaby a été mis aux arrêts pour des raisons dont on ignore pour l’instant. Le religieux contesté serait même détenu au commissariat central de Kankan.

Selon Lansana Kaba, président de l’association N’ko Latada qui a donné l’information, « c’est après une longue réunion entre le Préfet, la ligue islamique préfectorale et le chroniqueur qu’il a été arrêté sous les ordres du préfet Amara Lamine Soumah. Pour l’heure, nous ne savons pas ce qu’on reproche à Nanfo Diaby, d’autant plus qu’il est sous le coup d’une sanction qui lui interdit de prêcher en public et dans les radios », s’est-il étonné.

Pour rappel, il y a un an, le chroniqueur Nanfo Ismaël Diaby a été sanctionné par les autorités religieuses qui lui ont interdit de prêcher en public, dans les médias et de faire prier en public. Nanfo Ismaël Diaby a réussi à construire une petite mosquée chez lui où il dirige des prières en maninka. 

De Kankan, Moussa Konaté pour Guinee7.com

2 Commentaires

Comments are closed.