Le directeur national de campagne du RPG Arc-en-ciel, Dr Ibrahima Kassory Fofana, s’est rendu, lundi 12 octobre 2020, à Kankan, en marge de la campagne présidentielle du 18 octobre prochain. Accueilli par les militants du RPG Arc-en-ciel dans l’après-midi, Dr Kassory a invité les militants du RPG à la  retenue, suite aux violences survenues à Labé et Dalaba, et condamné les violences survenues la veille à Kankan.

Dans l’enceinte de la maison des jeunes (Batomba), où il a tenu son meeting, Dr Ibrahima Kassory Fofana, s’est engagé à accompagner le Prof. Alpha Condé dans son projet de société et a demandé aux militants du RPG Arc-en-ciel à voter massivement pour Alpha Condé.

« J’aimerais remercier la population de Kankan pour cette grandiose manifestation ; c’est ça Kankan Nabaya, l’incarnation de l’hospitalité généreuse et le rassemblement. C’est pour cela que je commencerai par vous dire de pardonner les évènements de Dalaba et de Labé, en réponse de tout ce qui s’est passé hier ou avant-hier. Notre réponse doit être donnée le 18 octobre dans les urnes. Notre champion, votre fils, grâce à vous a pris la Guinée et s’est donné pour vision de construire et non de détruire. C’est pour cela que nous devons suivre son exemple, l’aider à l’unité de la Guinée et ne pas céder aux provocations », a expliqué le PM.

Poursuivant, il rassure que l’opposition utilise une stratégie de victimisation pour montrer au monde qu’ils sont victimes. « Nous savons que dans ce scrutin, il n’y a que l’opposition et nous, donc deux  visions de la Guinée. La nôtre qu’incarne notre champion est celle de réaliser l’unité nationale, de mettre les Guinéens ensemble, de garantir le progrès social pour tous. Nos opposant ou nos adversaires, ont pour vision de diviser la Guinée, de développer une idéologie d’exclusion, et en faisant cette exclusion, ils utilisent la victimisation pour montrer au monde qu’ils sont victimes. La victimisation n’est qu’une tactique et une technique pour se faire valoir. Les Guinéens savent qui fait la violence dans ce pays », a-t-il rassuré.

Pour terminer, il ajoute que sur la liste l’électorale, il n’y a que deux candidats, à savoir le RPG et l’UFDG. « Nous observons pendant la campagne électorale, tous les partis ; c’est dans le fair-play, dans la joie, dans la conformité. Mais quand l’UFDG sort, c’est les violences, c’est couper les routes, c’est brutaliser les citoyens, les empêcher de travailler, fermer les boutiques pour empêcher les familles de se nourrir. C’est ça la différence de vision entre l’UFDG et le RPG. C’est pour cela que l’enjeu du 18 octobre est important, il n’y a que deux partis en lice, c’est l’UFDG et le RPG. Nous devons comprendre que voter un autre candidat, ce n’est pas aider ce candidat, car il n’y arrivera pas, c’est diminuer nos voix et nos chances pour vaincre l’UFDG au premier tour », a-t-il ajouté.

A noter que, le candidat sortant, Pr. Alpha Condé, président du parti RPG Arc-en-ciel, est attendu dans son fief transitionnel Kankan, ce mardi 13 octobre 2020.

De Kankan, Moussa Konaté pour Guinee7.com