Comme annoncé plus tôt, par Guinee7.com, le décret portant nomination d’Ibrahima Kassory Fofana vient de tomber. Le président Alpha Condé a placé à la tête du Conseil présidentiel des investissements et des partenariats public-privé, créé le 17 octobre dernier. Auparavant, il est vrai que des rumeurs sur son arrivée à la Primature à la place de Mohamed Saïd Fofana que tout le monde donne partant, avaient bien circulé dans la cité et même certains médias s’en étaient fait l’écho.

Don Kass, comme l’appellent ses amis, siégeait jusqu’ici à l’Assemblée nationale, depuis le début de la législature et montrait une certaine indépendance dans ses prises de position. Notamment lors de la récente ouverture de session, au cours de laquelle il n’a pas hésité à égratigner le discours du président de l’institution parlementaire, dont il a dit que c’était plus un discours bilan qu’un discours d’ouverture de session budgétaire.

Economiste expérimenté et homme politique charismatique au poids certain (président du parti GPT), Dr Kassory Fofana va occuper un poste tout à sa mesure. Une sorte de Premier ministre avec une ‘‘mission essentiellement économique’’. Dépendant donc directement du président de la République, il n’aura de comptes à rendre qu’à ce dernier. Ce qui n’est pas pour déplaire à la Primature où l’on aurait pu craindre que sa forte personnalité ne vienne porter ombrage. Mais il reste que ce super-ministère qui ne dit pas son nom risque de se retrouver très vite en confrontation avec les ministères à vocation économique que sont l’Economie et les Finances, les Mines, et dans une moindre mesure le Budget, le Plan et le Commerce. Connaissant l’influence notoire des titulaires de ses portefeuilles ministériels sur les affaires gouvernementales, d’une part et le caractère bien trempé voire ombrageux  et imprévisible de Kassory de l’autre, on peut dire que le président Alpha Condé risque d’avoir souvent à arbitrer. Et ce n’est nullement une affaire facile…

Ibrahima S. Traoré

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici