L’accident qui a fait un mort et conduit à la crémation d’un endroit de loisirs dans la commune de Kaloum, hier nuit, a provoqué d’importants dégâts matériels dans la boîte  “Katala “.

Cet endroit où l’artiste de la musique populaire, Issa Diabaté, accueille et preste en live pour son public, a été réduit en cendres.

Interviewé ce lundi sur les lieux du sinistre, il s’est dit  « déçu » de ces jeunes qui n’ont pas su raison garder.

« Ces jeunes ont fait perdre mon patron. Ils m’ont aussi fait perdre», a-t-il déclaré.

D’après lui, dans la boîte, c’était la panique. « La voiture fautive avait bloqué la grande porte. Comme il y avait de la fumée, les femmes qui sont à l’intérieur, ont commencé à se lamenter, en me demandant comment sortir. Je suis allé ouvrir un coin dans le plancher pour qu’elles puissent sortir vers la mer. C’est par ce trou que toutes les femmes sont passées (sic) », a-t-il relaté.

Aucune perte en vie humaine, mais de grosses pertes matérielle sont à déplorer par cet homme de culture.  « Mes instruments, la batterie, les 18 haut-parleurs, trois amplificateurs, qui font ensemble 6000 Watts, le mixeur, les jeux de lumières que j’utilise lors des concerts ont tous brûlé. Rien n’a pu sortir d’ici », a-t-il cité.

Avant de demander : « Aux personnes de bonnes volonté et au gouvernement guinéen de nous aider. Parce que ces instruments me servent. Mais servent aussi à mes fans. Parce que lorsqu’ils me sollicitent, c’étaient ces instruments que je prenais. Mais désormais sans instruments, quand quelqu’un me sollicite, il sera obligé de payer mon cachet réel. Parce qu’il faut que je prenne d’autres instruments. Donc qu’ils puissent m’aider ».

Cependant, il  nous a informé s’être référé aux forces de l’ordre, afin que main puisse être mise sur les jeunes qui ont mis le feu.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.