Dans une interview accordée aux journalistes, ce lundi 30 septembre 2019, le préfet de Kindia, Elhadj M’fansoumane Touré, s’est prononcé sur les préparatifs de la fête du 02 octobre prochain dans sa préfecture. Au cours de cet entretien, le numéro un de la préfecture a mis à profit les avantages liés à la célébration du 02 octobre en Guinée, en prodiguant des conseils de paix.

“Nous ne voulons pas parler de l’opposition ou de la mouvance concernant cette fête. Nous parlons aux Guinéens qui sont établis à Kindia, qui sont des acteurs au développement, mais avant, qui sont des acteurs de la consolidation de la paix. Si certaines personnes étaient fâchées pour quoi que ce soit, mais pour le 02 octobre, il faut que chacun soit tolérant vis-à-vis de son prochain. Il faut qu’il y ait de l’acceptation entre nous. Nous n’avons pas un comportement qui exclut une partie. Tout le monde doit être ensemble le jour de la célébration de l’anniversaire de l’accession de notre pays à l’indépendance”, a  précisé le préfet Elhadj N’fansoumane Touré.

En continuant son intervention, il dit avoir adressé des lettres d’invitation à tous les partis en ces termes: “Tout le monde est ensemble. C’est pour cela qu’il y a eu des lettres d’invitation. Nous avons instruit au secrétariat et à ceux qui sont responsables de la distribution de ces lettres, que tous les partis qui sont établis ici à Kindia, à commencer par le RPG, l’UFDG, l’UFR, le PDN, l’UFC et tant d’autres, soient invités à la fête, pour que les gens comprennent que c’est une journée de réjouissance pour tout le monde, tous les Guinéens. Ça, ce n’est pas une affaire politique, c’est une façon de manifester sa citoyenneté dans la paix”, a t-il laissé entendre.

Plus loin, N’fansoumane Touré ajoute: “Pour la réussite de la fête du 02 octobre prochain à Kindia, j’ai envoyé des émissaires à toutes les coordinations établies à Kindia, à savoir celles de la Moyenne Guinée, de la Basse Guinée, de la Guinée Forestière et celle de la Haute Guinée. Mais aussi pour gagner leurs bénédictions et garantir leur participation à la fête. S’il y a des esprits de division, qu’ils ne se fassent pas sentir ce jour-là, pour une célébration grandiose, à Kindia”.

Joseph Bangoura pour guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire