Le sotikèmô de Kindia, Elhadji Momo Camara communément appelé Dâmodou, est décédé, le lundi 29 juillet 2019, à l’âge de 105 ans, à son domicile à Yabara, dans la commune urbaine de Kindia. Il laisse derrière lui 17 enfants, dont une fille et 4 épouses.

Le 3ème sotikèmô de Kindia, Elhadji Momo Camara dit Dâmodou, s’est endormi à jamais, hier lundi, à 9 heures, à son domicile. Son 5ème fils, Docteur Kader Camara, directeur de l’hôpital régional de Mamou, parle de son défunt père: “Mon père n’était pas du tout malade. Hier, ils m’ont appelé pour me dire qu’il va bien et il veut du Cérélac. J’ai acheté et envoyé. Le matin, à 6 heures, j’ai appelé pour connaître son état, ma marâtre m’a fait savoir que tout va bien. Qu’ils l’ont lavé, il a mangé et il se repose. Qu’il n’y a pas de problèmes. C’est vers les 9 heures, qu’on m’a appelé pour me dire que mon père est décédé. Il n’était pas malade. À l’âge de 105 ans, il était devenu comme un enfant, chose due au poids de l’âge. Mon père lui, disait aux gens qu’il a 107 ans. Ce qui veut dire qu’il est né vers 1914”, a-t-il expliqué.

En continuant sa narration, Dr Kader Camara revient un peu sur le parcours de son père: “Mon père était à Conakry, précisément à Bonfi Hermakono, où il a été imam pendant 40 ans. C’est après la mort du père d’Elhadj Mamoudou, ancien sotikèmô, qu’ils sont allés le chercher pour venir à Kindia, prendre le relais, parce que c’était lui l’adjoint de l’ancien sotkèmô”, a-t-il ajouté.

Elhadj Momo Camara Damodou, sotikèmô de Kindia, sera inhumé, ce mardi, au cimetière de Yabara.

Joseph Bangoura pour guinee7.com

628388493