Comme chaque lundi depuis quelques semaines, des élèves du lycée Kipé ont manifesté leur mécontentement dans la rue, ce matin, pour absence d’enseignants dans leurs salles de classes. Chose qui a évidemment débouché sur un accrochage entre élèves et agents de la police, qui étaient déjà sur place pour empêcher d’éventuels troubles.

Après plus d’une heure d’affrontement, d’un côté les gaz lacrymogène et de l’autre des pierres et projectiles, l’accalmie est revenue et les élèves ont regagné leur domicile sous l’œil bienveillant des forces de l’ordre. Du coup plusieurs écoles privées ont libéré leurs élèves pour des mesures de sécurité.

A noter qu’au cours de ces événements, deux journalistes dont un du site Mosaïqueguinee et l’autre de la radio Lynx Fm ont été brutalisés par des agents de la police.

Mohamed Soumah.

Publicités

Laisser un commentaire