Claude Kory Kondiano, président de l’Assemblée, est-il tombé dans une embuscade à Kindia quand les jeunes manifestaient contre une coupure d’électricité? A-t-il été retenu pendant huit heures par les jeunes en furie ? La rumeur qui a emballé Conakry ce matin répond oui à ces questions.

En partance pour Gueckédou, le président de l’Assemblée dément ces rumeurs et donne sa version des faits : ‘‘Mon cortège  tout comme les autres véhicules sur la nationale 1, est effectivement tombé sur les jeunes ce matin à Kindia qui revendiquaient la desserte en électricité. Ayant appris que le président de l’Assemblée nationale est présent sur les lieux, ils sont venus à ma rencontre. Et quand je me suis adressé à eux en leur portant les informations que j’ai eues de mon entretien avec le directeur général de Kaléta, ils m’ont applaudi en scandant ‘Kondiano Président’ et mon cortège s’est remis en route pour Mamou. Au moment où je vous parle, je suis entre Mamou-Faranah.’’

Bily Camara

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici