Kory Kondiano, président de l’assemblée nationale de Guinée a affiché lui aussi son soutien quant à l’organisation d’un référendum visant l’adoption d’une nouvelle constitution. Ce week-end en région forestière, le président du parlement guinéen a clairement exprimé ses souhaits de révision de la constitution de 2010.

Dans ses propos relayés par la télévision nationale ce lundi, Kory Kondiano a laissé entendre que “la constitution de 2010 n’a pas été adoptée par référendum. Elle a été adoptée sans le peuple. Et quand c’est comme ça, ça veut dire que c’est contre le peuple.”

Une raison que l’honorable Kory trouve suffisante pour procéder à l’élaboratrion d’une nouvelle constitution : “A partir de ce moment, il est normal de revoir cette constitution”, dit-il.

A ce jour, le gouvernement guinéen, les députés de la mouvance, le parti au pouvoir… se sont tous exprimés en faveur d’une nouvelle constitution. Le seul qui n’a pas encore exprimé officiellement cette position, se nomme Alpha Condé, président de la république de Guinée.

Focus Guinee7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici