De gauche à droite, Samouraï, Aribo, Nzikou, et Niane

En séjour privé à Conakry depuis quelques jours, Dr Boubakar Aribot, pharmacien à Lausanne (Suisse), a fait un important don de livres à la Bibliothèque Djibril Tamsir Niane (BDTN). La cérémonie de donation a eu lieu, ce jeudi 28 novembre 2019, dans les locaux de ladite bibliothèque, sise à La Minière (commune de Dixinn), en présence de Djély Karifa Samoura, président de la CONGAF à Genève, activiste de la société civile africaine, militant panafricaniste, à Genève, et de SEM Jean N’Zikou, ancien ambassadeur de la République du Congo.

Le donateur, Dr Boubakar Aribot, s’est dit « tout simplement concerné » par ce qui est arrivé à cette bibliothèque à l’annonce de son incendie. Grand amateur de livres et détenteur d’une importante collection d’ouvrages aux titres aussi rares qu’intéressants, il n’a pas hésité à faire don de ce trésor au Pr Djibril Tamsir Niane, avec qui il partage une amitié de plus de soixante ans. « C’est pour moi une façon de contribuer à la reconstitution de cette bibliothèque. Je suis venu, il y a quelques années, quand elle était en chantier ; je suis heureux de voir qu’elle est aujourd’hui bien construite et surtout bien équipée. Ses rayons sont remplis de livres et je me réjouis qu’elle ait ouvert ses portes au public. Les jeunes doivent la fréquenter, pour acquérir le savoir, car la connaissance se trouve dans les livres ».

Recevant ce don et s’exprimant au nom du fondateur et parrain de la BDTN, le directeur de la bibliothèque, Daouda Tamsir Niane, a remercié le généreux donateur qui, rappelle-t-il, n’en est pas à sa première action : « Vous avez été le tout premier à donner des livres à la bibliothèque, dès que vous avez appris le sinistre dont elle a été victime en 2012. En véritable ami du Pr Niane, vous avez, comme lui, ressenti la douleur de la perte des documents accumulés au cours de toutes ces longues années de travaux et de recherches. Votre action restera gravée dans les murs de cet édifice qui vous doit beaucoup. Si la bibliothèque a pu bénéficier d’aides, c’est parce qu’il y a eu d’abord des personnes comme vous qui ont donné le ton ».

Rappelons que la BDTN a bénéficié de l’aide du chef de l’Etat guinéen, le Pr Alpha Condé, qui a initié le projet de sa réhabilitation, à travers le ministère de la Culture. Cela a déclenché des actions qui sont venues entre autres du côté de l’Etat du Sénégal, qui a fait un important don de livres à la bibliothèque, et de celui du Sultanat de Sharjah, qui a contribué à la construction, à l’équipement et à l’acquisition de livres, tandis que des organisations comme l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Unesco, ont fortement soutenu ce projet, à la faveur de l’événement culturel “Conakry capitale mondiale du livre en 2017”. Aujourd’hui, c’est un immeuble R+2 avec deux salles de lecture et une salle multifonctionnelle, avec plus de 6.000 ouvrages de divers domaines.

Abdoul Lory Sylla pour guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici