C’est sans doute une bonne nouvelle pour lui et ses conseils. Le président de parti Bloc libéral (BL), Dr Faya Millimono, qui a été libéré vendredi dernier, après une semaine d’incarcération dans l’affaire de “diffamation” l’opposant au ministre de la Justice par intérim, Mohamed Lamine Fofana, a recu, ce mardi 13 août, au TPI de Kaloum, l’information selon laquelle, il serait desormais libre de ses mouvements. Même si la procédure continue son cours. 

Optimiste, au nom de ses conseils, Me Pépé Antoine Lama a fait savoir que : « La rencontre d’aujourd’hui a été très satisfaisante. Dr Faya a été libéré sans contrôle judiciaire. Ce qui déjà nous réjouit et nous laisse optimiste quant à la suite favorable de la procédure ouverte à l’encontre de Dr Faya Millimono.  Nous espérons que les excuses de Dr Faya sont bien parties et que nous pouvons nous attendre, dans les jours à venir, à un désistement de la part du ministre de la Justice, Garde des Sceaux. Ce qui, de plein droit, pourra mettre fin à cette poursuite ».

Donnant plus de détails, il a estimé que : « Techniquement, cela veut dire que la procédure reste encore en marche ; mais Dr Faya n’est pas placé sous contrôle judiciaire. Cela veut dire quoi ? Ça veut dire qu’il n’est pas soumis à des contraintes liées à la procédure. Exemple : l’obligation de se présenter tel nombre de fois par semaine, l’obligation de ne pas se déplacer au-delà d’un rayon bien défini. Toutes ces contraintes-là ont été effacées. Il a simplement été mis en liberté ».

« Le seul contrôle judiciaire qui reste valable, c’est celui-là relatif à la procédure antérieure à la poursuite engagée maintenant là. Puisque nous sommes là ce matin, pour la procédure de diffamation ouverte à l’encontre de Dr Faya et c’est de cette procédure que je parle », a-t-il souligné plus loin.

Par rapport aux échanges avec le ministre de la Justice, l’avocat à informé que : « Oui, et cela se passe très bien ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire