C’est dans la salle des fêtes du Centre culturel franco-guinéen que s’est déroulé, ce mercredi 17 avril, la finale de la deuxième saison du jeu mi-théâtre mi-sport dénommé « Les Matchs de l’impro », organisé par l’association culturelle « Les Jeux d’arts ».

C’est après trois manches, rudes en mots et en interprétations scéniques, que le vote du public avec le concours des membres du jury, a tranché en faveur de la compagnie « La Voix du Peuple », qui a reçu en récompense plusieurs livres offerts par la maison d’édition L’Harmatan Guinée et une création d’art incubée par la structure organisatrice.

Camara Fanta Oulén, directrice de la compagnie gagnante, a décrit sa joie en ces termes : « Mon sentiment, c’est la joie, pas parce que j’ai remporté, mais j’ai eu à découvrir d’autres talents différents du mien. Je suis heureuse d’avoir fait l’aventure avec d’autres troupes qui sont aussi bien ou mieux que nous.  Je me dis juste qu’il fallait qu’une compagnie remporte ; si le choix me revenait, j’allais dire qu’il n’y a pas eu de perdants ni de gagnants, les deux compagnies sont gagnantes ».

Quant à elle, la présidente de l’association culturelle « Les Jeux d’arts », Hadja Diariou Bah, a remercié tous ceux qui ont concouru pour la réussite de cet évènement, avant de donner les motivations de sa tenue : « Comme je suis comédienne et que je sais que l’improvisation est une clé du théâtre, donc de l’interprétation, et qu’ici les professionnels du théâtre le savent, les comédiens ont du mal avec l’improvisation. Il m’est venu à l’idée de faire un évènement de jeu, d’y mêler la musique, le théâtre, les différentes disciplines. Mais je me suis dit, pourquoi pas le théâtre à l’impro, nous avons réfléchi et on l’a appelé « Les Matchs de l’impro », et c’est après que j’ai vérifié et que j’ai trouvé que le match de l’impro existait déjà au Canada ».

Pour la suite des programmes, elle a estimé que : « Moi, mon association culturelle qui s’appelle « Les Jeux d’arts », on va offrir une création à la compagnie qui va gagner. Et l’année prochaine, Inch Allah, nous serons dans cette salle encore pour cette création théâtrale ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici