Le Ministère du Plan et de la Coopération Internationale, en sa qualité de Département ayant en charge la promotion de la coopération technique, a abrité ce lundi, 1er août 2016, la cérémonie de signature des accords de deux projets avec la FAO. L’un portant sur « l’Assistance Préparatoire au Recensement National de l’Agriculture et de l’Elevage (RNAE) », à concurrence de 385.000 US et l’autre portant sur « l’Assistance Technique pour la formulation de stratégie et de Plan d’Action Nationaux pour améliorer la conformité avec le PSMA (Accord Relatif aux Mesures du Ressort de l’Etat du Port » pour un montant de 5OO.000 USD devant profiter à 14 Etats membres dont la Guinée.

Dans son allocution, le Représentant résidant de la FAO en Guinée a déclaré que ces deux (2) conventions permettront d’actualiser les données structurelles sur le monde rural, principalement dans les sous-secteurs de l’Agriculture et de l’Elevage, en liaison direct avec les questions de pauvreté et de sécurité alimentaire.

Pour le secteur de la Pêche, ils permettront de contribuer à l’amélioration de la gestion et de la gouvernance, afin de lutter plus efficacement contre la Pêche illicite non déclarée et non réglementée.

Par cette assistance, la FAO entend aider le Gouvernement Guinéen à réaliser dans les meilleures conditions la phase préparatoire du Recensement National de l’Agriculture et de l’Elevage, qui vise à créer les conditions nécessaires dans l’accomplissement d’une opération statistique de grande envergure, permettant à la Guinée d’être non seulement au rendez-vous du Programme Mondial de Recensement Agricole en 2020, mais aussi de contribuer à un meilleur pilotage et de suivi des objectifs du Plan National de Développement Agricole (PNDA) a-t-il déclaré.

Pour sa part, Madame la Ministre du Plan et de la Coopération Internationale a, au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE et son Gouvernement remercié les uns et les autres d’avoir honoré de leur présence à cette import ante cérémonie.

Plus loin, elle déclara que la situation des statistiques agropastorales en Guinée souffre de la vétusté des données structurelles. C’est pour corriger ces faiblesses et y apporter des solutions durables que le Gouvernement s’engage dans la réalisation du Recensement National de l’Agriculture et de l’Elevage (RNAE). Un tel appui devrait servir de base pour l’amélioration de la production et de la diffusion des statistiques de l’alimentation et de l’agriculture en vue de répondre aux besoins en données des politiques de développement rural durable.

Parlant du secteur de la Pêche, la Ministre du Plan et de la Coopération Internationale a indiqué dans son discours que l’appui technique dont bénéficiera la Guinée devrait permettre la réalisation d’un diagnostic de la situation actuelle, la définition des besoins et la formulation des stratégies et plans d’action connexes pour améliorer la gestion et la gouvernance dans ledit secteur et lutter ainsi plus efficacement contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée. Cet appui constituera indirectement un avantage pour les pêcheurs légitimes et les communautés côtières dont la sécurité alimentaire et les moyens de subsistances dépendent de la durabilité des stocks des poissons locaux et partagés.

Avant de terminer ses propos, la première autorité du Ministère du Plan et de la Coopération Internationale, a renouvelé aux partenaires du Système des Nations- Unies en Guinée, notamment la FAO, toute la gratitude du Gouvernement Guinéen, pour les efforts déployés dans l’amélioration de la sécurité alimentaire et de l’état nutritionnel des populations guinéennes.

Toutefois, il est important de préciser que la présente cérémonie s’est déroulée en présence des Ministres de la Promotion Féminine et de l’Action Sociale, de l’Agriculture, de l’Elevage, ainsi que, les responsables et cadres du Ministère du Plan et de la Coopération Internationale.

Cellule de Com du gouvernement