‘‘Contrairement à un article publié récemment sur un site d’informations à propos d’une présumée affaire de meurtre à coups de couteau survenu le jour de la Saint Valentin, l’ambassade des Etats-Unis tient à préciser qu’elle n’abrite aucun individu. Pour toute information relative à cette affaire, l’ambassade des Etats-Unis recommande aux intéressés de s’adresser à la police ou aux représentants de l’appareil judiciaire guinéens’’, tel est le contenu d’un communiqué adressé à la presse, ce 21 février, par l’ambassade des USA en Guinée.

Sans être explicite, l’ambassade des USA fait allusion à Mariam Diallo, la femme qui aurait tué son mari, Mamadou Alpha Diallo, à Bambéto-Magasin, dans la nuit du 13 au 14 février dernier. Aux lendemains des faits, mettant en avant sa nationalité américaine (l’autre nationalité de la présumée auteure), certains médias avaient révélé qu’elle bénéficiait d’une protection des USA.

Pour rappel, lundi 18 février, elle a été présentée à un juge d’instruction, au tribunal de première instance de Dixinn.

Bhoye Barry pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici