Ce vendredi 20 décembre 2019, la fondation Orange-Guinée, a offert 50 tablettes braille au centre Sogué des aveugles et malvoyants de Ratoma. La cérémonie de remise a lieu dans l’enceinte dudit centre sis à Taouyah dans la commune de Ratoma.

Dans son discours de bienvenue, Madame Delphine Senya Zoumanigui, directrice du centre Sogué des aveugles et mal voyants de Conakry, a déclaré : ‘‘Si vous venez ce matin faire ce grand don, nous vous dirons merci’’, a-t-elle dit avant de souhaiter ‘‘le début d’un partenariat très fructueux’’.

Poursuivant, Mme Delphine Senya Zoumanigui n’a pas manqué de rappeler ‘‘malgré les résultats enregistrés, le centre rencontre des difficultés : nous avons la formation des formateurs en pédagogie et en informatique. Doter le centre en outil informatique (ordinateurs, tablettes et imprimantes), le parrainage des élèves dans les collèges, (…)’’, a-t-elle énuméré tout en mentionnant le cas du transport des élèves qui est effectué par un seul bus d’une trentaine de places pour toute la ville de Conakry.

‘‘La plupart des enfants qu’on a, ont des parents qui n’ont pas les moyens. Quand ils passent au collège, nous sommes obligés de chercher des partenariats pour leur prise en charge’’, a insisté Madame Delphine Senya Zoumanigui, directrice du centre Sogué des aveugles et mal voyants de Conakry.

Pour sa part, Fatogoma Aristide Sanon, DGA Orange-Guinée, a déclaré : ‘‘Aujourd’hui, nous sommes très heureux d’avoir obtenu ces tablettes brailles que nous allons mettre à votre disposition pour contribuer à l’éducation de qualité pour tous, particulièrement pour les plus vulnérables. C’est avec beaucoup d’émotions que nous procédons à ce geste certes modeste.’’

Mais ‘‘nous allons continuer dans cette dynamique pour essayer de vous apporter le plus de soutien possible. Au nom du directeur général, vous exprimez notre satisfaction d’avoir pu réaliser ce geste et que nous espérons servir à l’éducation des plus vulnérables d’entre nous’’, a-t-il rassuré.

Aux noms des malvoyants, Bobo Barry, étudiant à l’ISSEG a pris la parole : ‘‘Tout en vous remerciant pour le précieux don que vous offrez aux enfants de l’école Sogué, nous exprimons d’autres souhaits en terme de recommandations. Il s’agit entre autres : le renforcement des capacités de cette école en écriture braille ; la prise en charge effective sur la base du système de parrainage des jeunes aveugles et malvoyants qui poursuivent leurs études au secondaire et à l’université ; la fourniture d’aides techniques qui permettront aux déficients visuels l’accès à l’internet à travers des smartphones et des ordinateurs dont ils disposent.’’

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités