Apparemment, le fait de rester à la maison ne suffit plus pour le camarade Aboubacar Soumah et compagnons, pour mener leur lutte revendicative ; ils comptent procéder à une manifestation de rue dans les jours qui suivent pour mieux se faire entendre. L’annonce a été faite par Soumah lui-même, au cours de l’assemblée générale du SLECG de ce samedi 22 février.

” La phase actuelle de notre combat est très critique. Si on n’est pas appelé le lundi ou mardi pour des négociations, le mercredi nous allons convoquer une réunion pour descendre dans la rue. Nous allons descendre dans la rue en invitant élèves et parents d’élèves. Il faut qu’on agisse avant le 1er mars (date des législatives et du référendum, NDLR) “, a annoncé le leader du SLECG.

Pour rappel, Aboubacar Soumah a déclenché une grève jusque-là peu suivie dans le système éducatif.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités