Le montant payé par la Guinée au titre des engagements et des contributions au niveau sous régional et international s’élève à plus de 17 millions de dollars américains, a révélé dimanche le ministre guinéen de l’Enseignement technique et porte-parole du gouvernement, Albert Damantang Camara, dans une émission radiophonique.

Ce montant devrait combler un vide créé par les autorités précédentes pour cause de “non-paiement” des engagements de la Guinée dans les instances sous régionales, régionales ou internationales.

Depuis plus de 10 ans, le pays n’avait pas souscrit à ses engagements malgré son rôle de membre ou de membre fondateur de certaines organisations sous régionales.

Pour le porte-parole du gouvernement, le paiement des arriérés et le règlement des dettes par son pays est “un signal fort qui explique le retour de la Guinée sur la scène internationale et la reprise de la place qu’elle a toujours occupée durant de nombreuses années”.

Au sein des différents départements ministériels, des sévices centraux ou décentralisés, des entreprises publiques ou mixtes, l’Etat guinéen a manifesté sa volonté de respecter les termes d’engagements qui régissent la fondation des organisations sous régionales ou internationale.

Cet acte du gouvernent guinéen a permis au pays de bénéficier d’un certain nombre de crédits et d’être présent dans les cercles de décision de ces organismes sous régionaux et internationaux.

Xinhua

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici