Faire changer l’habitude alimentaire et contribuer à l’amélioration des conditions de vie des citoyens guinéens, c’est cette ambition que l’ONG ‘‘Bien être’’ se fixe désormais.

C’est dans la salle Elhadj Mohamed Koula Diallo de la Maison de la presse à Coleah, que s’est tenue, ce lundi 9 Mars, la conférence de presse de l’ONG pour évoquer la problématique liée à la mal nutrition et  présenter son plan d’action aux medias. L’ONG envisage des campagnes de sensibilisation auprès de la population  guinéenne  afin de l’encourager à manger sainement.

Se préoccupant de l’état de santé de ses compatriotes, Mohamed Camara  consultant en Energie et Environnement et vice-président de l’ONG, révèle : «Vous savez aujourd’hui en Guinée, vous avez des maladies qui ont un taux, je dirais, en profane, endémique: vous avez le diabète, les maladies cardio- vasculaires. Et ces maladies sont couramment appelées maladies de la civilisation. Pourquoi maladie de la civilisation? La femme ou le monsieur veut avoir son moyen de déplacement, manger bien gros gras et puis après se lève avec des complications de façon prématurée.»

Poursuivant, il dit : «Nous nous sommes dit : l’Etat ne pourra faire face à tout cela. Quel sera notre apport pour changer nos habitudes afin d’améliorer les conditions de vie du Guinéen ? Ce n’est pas seulement le problème d’argent et ni aller tout le temps à l’hôpital, se procurer des médicaments qui coutent chers… »

Apportant des précisions, M. Al Souaré, président de l’ONG ‘‘Bien être’’ dit : «Nous sommes une ONG qui évolue dans l’éducation, dans la santé et surtout dans l’environnement. Nous avons lancé ce concept mangeons et consommons sain, parce que nous sommes partis d’un gros constat : La guinée est en train de devenir une sorte de dépotoir alimentaire, un fourre-tout! Même les produits qui sont rayés de la vente mondiale se retrouvent dans notre pays. Parce que tout simplement on a une population qui est majoritairement analphabète qui, pour plusieurs raisons, n’arrive pas à faire certaines appréhensions de certains produits et les consomme directement.»

Pour tout dire, l’ONG qui lance ainsi le projet ‘’Consommons et mangeons sain’’

recommande à la population guinéenne de pratiquer pendant le weekend certaines pratiques sportives comme la marche, bénéfique pour la santé.

Ismaël Sylla pour guinee7.com