Koutoubou Moustapha Sanoh, ministre de la Coopération

En marge de la 40ème Revue annuelle de la Banque Islamique de Développement (BID) à Maputo, la Guinée a animé un panel sur les conséquences du virus Ebola dans le pays. Objectif : faire un plaidoyer auprès de l’institution bancaire pour le plan de riposte Ebola et le renforcement du système de Santé.

C’est un panel, qui a jeté un regard critique sur les méfaits du virus Ebola en Afrique de l’Ouest, au cours duquel, les pays les plus touchés par l’épidémie ont été appelés à partager leurs expériences dans le cadre de la lutte contre le virus.

Occasion saisie par le ministre d’Etat guinéen, ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Diaré et son homologue de la Coopération Internationale, Koutoubou Moustapha Sano, de plaider pour le financement du plan post-Ebola et le renforcement du système de Santé.

La BID sensible à ce plaidoyer, s’engage à soutenir la Guinée dans son combat contre le virus Ebola qui est à bout de souffle, en raison de quelques réticences.

La Guinée a plaidé pour  un montant de 8 milliards de dollars devant la BID pour le plan de relance post-Ebola. 

L’engagement de  la BID auprès de la Guinée pourrait intensifier la riposte à l’épidémie d’Ebola dans le pays. Au cours de la cérémonie, le ministre guinéen de la Coopération Internationale a reçu un satisfecit en signe de reconnaissance pour son implication en faveur d’un partenariat renforcé entre la BID et la Guinée.

Avec AGP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici