Lancé le 15 janvier dernier, le mouvement Action 2015 a tenu son assemblée générale les 28 et 29 mars dans la capitale tunisienne. C’est un mouvement qui regroupe de nos jours 64 pays dont 27 africains. Les jeunes de ces pays se sont donc réunis pour discuter des questions pressantes de l’humanité qui sont l’inégalité, le changement climatique et la pauvreté.

La première journée de la rencontre a été consacrée à l’aperçu et la mise à jour globale des initiatives les plus récentes, puis les séances interactives sur les expériences de campagne au niveau national, régional et mondial. Concernant les actions à mener, il a été retenu que des campagnes communes soient entreprises pour les préparatifs de différentes rencontres à envergures mondiales cette année.

En effet, en 2015, les dirigeants du monde tiendront deux sommets exceptionnels pour les individus et la planète.

En septembre les objectifs du Millénaire pour le développement seront remplacés par de nouveaux objectifs mondiaux. En décembre, les dirigeants du monde se réuniront pour la 21ème convention des parties sur le changement climatique appelé  COP21  qui se tiendra à Paris.

Avant, en Juillet le financement pour le développement se tiendra à Addis Abeba. Selon les jeunes membres du mouvement, ‘’c’est l’occasion ou jamais de mettre fin à toute forme de pauvreté et d’inégalité et de lutter contre la destruction de l’environnement. Il s’agit d’une étape essentielle vers une planète plus sûre.’’

L’Assemblée de Tunis a été justement organisée pour préparer ces grands événements afin de mener des actions communes et pousser les dirigeants à mettre en place des actions plus concrètes.

Il faut retenir que la Guinée, vivement représentée par le réseau des organisations de jeunesses et de volontariat a pris part à tous les travaux.

Kady Touré depuis Tunis

 

Publicités