Boubah Sampil, président de l’ASK écrit à Antonio Souaré, président du Horoya, président de la Ligue professionnelle, président du Cocan, excusez du peu ; pour lui faire part de ses inquiétudes face à la dégringolade du football guinéen mais aussi et surtout l’accuser d’être à la base de cette situation. Les copies de la lettre au vitriol auraient été envoyées notamment à la CAF et à la FIFA. Lire l’intégralité de la lettre en PDF ci-dessous.

[gview file=”https://guinee7.com/wp-content/uploads/2017/01/antonio.pdf”]