Dans une récente sortie, le président de l’Union des Forces Républicaines, Sidya Touré, n’est pas passé par mille chemins pour faire savoir son manque de confiance total en la Comminmssion Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Aux yeux de l’ex-haut représentant du chef de l’État, l’organe en charge de l’organisation des élections en Guinée n’est plus fiable, à partir du moment où celui-ci a été apprécié par le président de la République qui, pour lui, à l’intention de s’éterniser au pourvoir.

“À partir du moment où Alpha Condé dit “moi j’ai confiance en la CENI”, moi Sidya je n’ai plus confiance en la CENI, c’est fini. Parce que je sais que lui (Alpha Condé) et moi, nous n’avons pas confiance en les mêmes personnes. Ça va de soi…” a déclaré le leader de l’UFR.

Et de poursuivre: “mais nous avons déjà commencé à dire à la CENI, le mouvement qui s’est levé en Guinée pour empêcher que ce pouvoir se perpétue, sera dirigé contre n’importe quel organisme qui voudrait faire ce travail pour son compte… Que ce soit pour le référendum, on sera opposé, mais tripatouiller des élections pour donner deux tiers de majorité à la mouvance présidentielle et changer la constitution, ça veut dire que c’est le même combat. Alors nous serons prêts pour affronter et la CENI et tous ceux qui sont derrière par rapport à ça”.

À noter qu’au sortir d’une rencontre hier avec le Premier ministre chef du gouvernement, le président de la CENI, Me. Salifou Kébé a fait savoir que son institution a “décliné un certain nombre de difficultés qu’elle a rencontrées jusqu’à présent, mais qui ont été quand même, petit-à-petit, levées et aujourd’hui nous sommes à même d’aller sereinement vers la réalisation de ces élections”.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici