Le maire de la commune de Matam, Seydouba Sacko, a répondu au courrier d’information des Forces Sociales de Guinée relative à leur marche, qu’elles comptent organiser, le mardi 22 janvier prochain, sur l’autoroute Fidel Castro, dont le point de départ est le stade de Bonfi.

Dans ce courrier réponse, le maire Sacko, signale que pour des raisons de sécurité au point de ralliement, la marche ne peut être autorisée pour cette fois-ci.

Il reste à savoir que si les membres des Forces sociales vont obéir ou non à une des premières décisions de Seydouba Sacko, en tant maire de la commune de Matam. 

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199