C’est en présence de plusieurs membres du gouvernement que s’est déroulée à Conakry, la passation officielle de service entre, Patrick Roger Millimono, désormais ministre délégué à la présidence, chargé de l’Agriculture et de l’Elevage et Mme Mariame Camara mutée au ministère du Commerce.

Présidée par le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence, Kiridi Bangoura, cette cérémonie a été l’occasion pour la ministre sortante de faire son bilan et interpeller son successeur sur les défis à relever. Pour Roger Patrick, la cérémonie a été l’opportunité de rassurer de sa motivation à faire rayonner ce ministère, qui selon lui, est « porteur de croissance ».

Pour relever les défis, le ministre a annoncé qu’il suivra « les orientations de son excellence le président de la République, Pr Alpha Condé, les orientations qui ont été déclinées dans son discours de gouverner autrement, à savoir entre autres : la reconversion de nos mentalités au bénéfice de nos populations (…) la lutte contre la corruption, les malversations financières et les détournements des deniers publics ; la présence effective de chaque agent de l’Etat, du haut cadre au subalterne à son poste de travail et à l’heure ». 

Afin d’assurer à terme l’autosuffisance alimentaire, le ministre s’est ensuite engagé à « mettre en œuvre de manière participative avec les collectivités, les programmes et projets de développement en les impliquant à tous les niveaux ».

A la tête de ce ministère depuis plus de 2 ans, madame Mariame Camara a fait part de quelques projets positifs menés par son équipe. « Le programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest phase 2, financé par la Banque mondiale à hauteur de 24 millions de dollars a permis de mettre au point et de diffuser plusieurs innovations agricoles ; le projet de développement agricole intégré de Guinée (PDAIG), avec la Banque mondiale d’un montant de 45 millions de dollars sur l’ensemble du pays », a-t-elle cité entre autres.

En matière de compte rendu des succès engrangés par le département qu’elle quitte, elle a informé :  « Nous avons assuré avec succès, la clôture du projet PASAG en 2019, ce qui a permis de donner au ministère les outils de suivi, évaluation de programmation et de budgétisation du secteur (…) Nous avons assuré la finalisation des documents de politique agricole du plan national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que la loi d’orientation agricole ont permis d’offrir au secteur agricole sous le leadership du ministre de l’Agriculture une bonne visibilité du secteur et un ancrage avec la politique agricole sous régionale et les engagements internationaux.»

Enfin, elle a remercié le président Alpha Condé et le premier ministre Ibrahima Kassory Fofana pour la confiance qu’ils lui renouvellent. Et encouragé son successeur à engager le département dans une dynamique de renouvellement et de renforcement des capacités basés sur des critères de compétence, de modernisation et de motivation…

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com