Depuis un bon moment la radiotélévision guinéenne (RTG), ne diffuse pas en direct les maths des équipes nationales de football. Ce dimanche 30 décembre,  l’hôte de l’assemblée générale de l’AG FOUTI-LAFIDY, le ministre de l’information et de la communication a donné des précisions sur ce qui empêche la télévision nationale de retransmettre les maths des Silys.

C’est une grande injustice.

Selon Amara Somparé,  « il y’a deux problèmes, il y’a un problème technique qui est la conséquence d’une ressource financière et il y’a un problème juridique. Juridique pourquoi ? Parce qu’il faut savoir le droit des matchs éliminatoires et des phases finales appartiennent à la CAF (confédération africaine de football,  ndlr). La CAF a confié ces droits à une agence française qui s’appelle LAGARDÈRE. Et c’est LAGARDÈRE qui négocie avec les pays le droit de retransmission des matchs, même quand ceux-ci se jouent dans ledit pays. C’est une grande injustice. Ça veut dire que nous en Guinée quand  le syli  national joue sur notre territoire ici on ne peut pas être propriétaire des droits de retransmission de ce math. C’est extrêmement grave mais c’est la réalité juridique que beaucoup de gens ne savent pas, » a-t-il expliqué aux personnes qui souhaitent suivre  les matchs de nos équipes sur la RTG.

la RTG ne dispose pas certains équipements exigés par la CAF

Le ministre poursuit dans la même lancée. « Elle (la CAF, ndlr) a fait un cahier de charge dans lequel elle a exigé un certain nombre  d’équipements techniques pour pouvoir confier le statut du producteur national aux télés nationales. Mais comme je l’ai dit tantôt il se trouve que du fait du manque des ressources financières, la RTG ne dispose pas certains équipements exigés par la CAF. Il s’agit des caméras omnidirectionnelles HD, des micros omnidirectionnels qui vont prendre tout le terrain,  l’équipement de ralentie et d’une valise satellitaire en bande C. »

C’est pourquoi ne disposant pas ces équipements, selon Amara Somparé, la CAF a décidé de retirer le statut de producteur national à la maison mère des médias en Guinée. Et à travers la fédération guinéenne, la CAF a confié à CISMEDIAS le droit national. “Donc, juridiquement la RTG n’a plus le statut de producteur des matchs du Sily en Guinée. Elle l’a perdu parce qu’il faut qu’elle se mette à jour techniquement.  Et tous ces équipements que j’ai cités là coûtent environs 8 millions d’euros,” martèle Amara Somparé.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici