La Société financière internationale (SFI), membre du groupe de la Banque mondiale, a annoncé mercredi un dispositif de financement commercial de 450 millions de dollars américains afin de soutenir le commerce, l’investissement et l’emploi dans les trois pays d’Afrique de l’ouest les plus touchés par la fièvre hémorragique Ebola.

L’initiative comprend 250 millions de dollars dédiés à des projets de réponse rapide et au moins 200 millions de dollars pour des projets d’investissement afin d’encourager la reprise économique suite à l’épidémie en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

Elle fait partie des efforts du groupe de la Banque mondiale pour apporter son soutien au cours de l’épidémie d’Ebola et préparer la reprise économique dans les pays les plus affectés par la crise, a indiqué la SFI dans un communiqué.

Cette mesure de la SFI porte les engagements de la Banque mondiale pour le lutte contre Ebola à presqu’un milliard de dollars au cours des trois derniers mois.

Xinhua

Publicités