Un citoyen a été copieusement tabassé par des gendarmes au poste de contrôle de Tountouroun a appris Guinee7.com à travers son correspondant.

L’acte s’est passé ce dimanche 1er Avril 2018, quand Amadou Lary quittait le centre-ville de Labé pour rejoindre la sous-préfecture de Tountouroun. Selon la victime, les gendarmes sont brusquement sortis devant lui pendant qu’il était sur sa moto peu avant d’arriver au barrage et c’est ce qui lui aurait fait tomber.

Au moment de se relever, trois gendarmes sont venus lui administrer de violents coups qui lui ont couté trois de ses dents et plusieurs blessures.

La victime fut transportée au service des urgences de l’hôpital régional de Labé.  Mécontents de cet acte, plusieurs jeunes étaient regroupés autour de Lary à l’hôpital et menaçaient de s’en prendre à la gendarmerie.

A l’hôpital, un colonel de la gendarmerie était allé au chevet de la victime. La direction régionale de la gendarmerie n’a pas daigné communiquer sur le cas.

Mais selon des sources auprès de la gendarmerie, les gendarmes en poste au moment des faits ont été sommés de quitter dare-dare les lieux pour rejoindre la hiérarchie à Labé.

Mohamed Samoura Labé pour Guinee7.com