Le procès d’Eugène Camara, le gérant du bar Kassagui a connu son épilogue ce mercredi, au tribunal de première instance de Labé. Après les réquisitoires du procureur Fallou Doumbouya la semaine dernière, demandant au tribunal de le condamner à trois mois de prison ferme, et au paiement d’au moins 1 million 300 mille francs guinéens d’amende, le tribunal a rendu sa décision ce matin.

Eugène Camara a été relaxé, il a été  par ailleurs condamné au paiement d’une amende de première classe de 50.000 FG pour avoir bravé la mesure de fermeture des lieux de loisir. Dame Rabiatou Barry qui a porté plainte pour tapage nocturne, et émission de bruits sonores, a été donc déboutée de ses prétentions.

A la sortie de l’audience, l’employeur d’Eugène Camara a regretté le temps de détention de son employé. «  On se réjouit du jugement, mon gérant a été injustement interpellé, mais force restera à la loi. Il est libre, nous sommes contents, je regrette seulement les jours qu’il a passés inutilement  en prison. »

Sam Samoura pour Guinee7.com