L’insécurité refait surface dans la commune urbaine de Labé, dans la nuit de dimanche à ce lundi 17 Aout 2020, une famille a été la cible de malfrats lourdement armés. Au cours de l’attaque, une somme de plus de 130 millions a été emportée par les quidams et deux blessés par balles enregistrés dans la famille a appris Guinee7.com.

L’acte a eu lieu dans le secteur N’diolou, quartier Pounthioun, dans la commune urbaine de Labé. C’est aux environs de 2heures du matin que la famille de Mamadou Oury Bah, homme d’affaire, a reçu cette visite. « J’étais chez ma deuxième épouse, quand les bandits se sont rendus chez la première, non loin. Quand l’attaque a eu lieu, le grand frère de ma femme, est sorti avec un sabre, malheureusement les bandits lui ont tiré dessus. Quand mon garçon est aussi sorti, les malfrats lui ont dit qu’ils me cherchaient, il a dit que je suis sorti, ils lui ont tiré dessus aussi. De chez ma seconde épouse, je suis sorti, mais à mon arrivée sur les lieux, les bandits avaient déjà pris la fuite. Les taxis motos qui stationnent tout près sont venus au secours de ma famille. L’un des bandits est tombé pendant qu’il fuyait. Il a abandonné sa moto et sur place, un pistolet a été trouvé. Les pertes sont énormes, nous n’avons pas fini d’évaluer, mais moi j’ai perdu 100 millions dans l’attaque et mon épouse 30 millions, nous sommes en train de voir la suite», a-t-il narré.

Les blessés ont été conduits à l’hôpital régional de Labé, où ils reçoivent des soins intensifs. Le pistolet a été saisi par le commissariat urbain de police qui annonce l’ouverture d’une enquête. En ce qui concerne la moto, la famille a refusé de la rendre à la police.

Sam Samoura pour Guinee7.com