Après des jours de perturbation suite à la grève lancée par le SLECG, les cours ont normalement démarré ce lundi, 24 février, à Labé. Mais le soulagement des parents d’élèves, des élèves et du corps enseignant n’a été que de courte durée. Parce que les enseignants ont été sommés de libérer les élèves pour se rendre dans la salle de l’amphithéâtre ENI/CFP.

Selon plusieurs enseignants qui se sont confiés à un reporter de Guinee7.com, ils ont reçu un appel leur demandant de se rendre dans la salle de l’amphithéâtre de l’ENI pour une rencontre avec la mission venue de Conakry autour du paiement des primes d’incitation.

C’est arrivé dans la salle que les enseignants ont compris qu’ils étaient conviés à une campagne du RPG. Plusieurs enseignants nous ont également confié qu’ils ont été soumis à un strict contrôle de présence.

Sam Samoura pour Guinee7.com

Publicités