Dans la nuit du dimanche à ce lundi 13 Avril, la pluie s’est abattue sur la ville de Karamoko Alpha Mo Labé. C’est la plus forte pluviométrie enregistrée dans la commune urbaine ces derniers mois. Après cette pluie, ce matin les caniveaux du grand marché et ses alentours étaient inondés d’ordures a constaté Guinee7.com sur place

C’est devenu une coutume, à l’arrivée des grandes pluies, la ville de Labé, ou tout au moins certains quartiers et le grand marché central se confrontent à un problème de salubrité qui ne dit pas nom. Ce Lundi certaines artères du centre ville présentaient un visage peu reluisant suite à la pluie qui s’est abattue la nuit dernière. Très tôt ce matin, des riverains du marché  très remontés dégageaient les ordures devant leurs  concessions. « Nous souffrons énormément, chaque année, chez nous ici c’est comme ça, les autorités communales ne font rien pour nous aider, le civisme manque aussi à nos concitoyens qui attendent la pluie pour sortir et déverser les ordures dans les caniveaux. Vous voyez les ordures même sur la route. Les caniveaux sont bouchés », explique Mariama Ciré Diallo qui réside à Paraya. Le constat est le même devant certains magasins où l’accès est complètement obstrué par des tas d’ordures.

A Sassé, le constat est plus qu’alarmant. Là, certaines femmes étalagistes sont carrément sur le trottoir où elles cohabitent avec les ordures.

Si des réelles dispositions ne sont pas prises pour le curage  des caniveaux avec la saison pluvieuse qui s’annonce, les populations en tireront les conséquences désastreuses.

A rappeler, il y a quelques années, la commune de Labé comme plusieurs autres villes avaient obtenu un financement dans le cadre de l’assainissement à travers le projet filets sociaux. A l’époque, les lits des cours d’eau et plusieurs lieux avaient été assainis. Faute de suivi, ces lieux sont devenus des dépotoirs d’ordures.

Sam Samoura pour Guinee7.com