Le procès des dix jeunes arrêtés lors des manifestations du Front National pour la Défense de la Constitution s’est ouvert ce vendredi 18 Octobre 2019 au Tribunal de première instance de Labé. C’est devant un dispositif sécuritaire très impressionnant (police et gendarmerie) que le procès a démarré à 10h30.

Ces jeunes sont poursuivis pour ‘‘participation délictueuse à un attroupement, destruction de biens publics, occupation illégale de la voie publique’’. Au début du procès la salle d’audience du Tribunal de première instance de Labé était presque vide. L’accès étant strictement sous contrôle. Cependant quelques responsables locaux du FNDC/Labé étaient présents dans la salle. Il faut aussi noter la présence du député uninominal de Labé, Honorable Cellou Baldé et d’un avocat pour les prévenus.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire