C’est un secret de polichinelle, malgré la crise sanitaire liée au coronavirus, et ce malgré le décret présidentiel interdisant le fonctionnement des lieux de loisirs en cette période, les boites de nuit, bars, débits de boissons et autres lieux de loisirs continuent à fonctionner normalement.

Malgré les multiples communiqués radiodiffusés, des autorités locales, rappelant les tenanciers de ces lieux de loisirs que le décret présidentiel interdisant leur fonctionnement est toujours de rigueur, malgré l’allègement de certaines mesures de restrictions ces derniers temps, depuis le jour de la fête de l’Aid El Kebir, tous les lieux de loisirs de Labé ont repris leurs activités comme si de rien n’était.

Ces quatre derniers jours, ce sont des milliers de personnes qui ont fréquenté ces lieux. Face au non respect des interdictions, pendant que Labé enregistre 6 cas positifs de COVID-19, les autorités ont décidé de passer à la vitesse supérieure ce Lundi. Des pickups des forces de l’ordre ont été déployés dans la quasi totalité de ces lieux. 

Ainsi, devant chaque  grand lieu de loisir, un pickup est en position pour empêcher tout accès au public. Sur le modus operandi, une source sécuritaire nous a confié que pour ce lundi, c’était simplement une mesure dissuasive et qu’à partir de mardi, ils (les agents des forces de l’ordre) procéderont à des interpellations. 

Selon des sources concordantes, plusieurs personnes ont été brièvement interpellées.

Sam Samoura pour Guinee7.com