Après plusieurs mois de perturbation, les cours ont effectivement repris avec une forte affluence des élèves et enseignants ce lundi 10 décembre 2018, dans tous les établissements de la commune urbaine de Labé a constaté Guinee7.com sur place.

Contrairement aux précédents jours, pendant lesquels très peu d’élèves (des écoles privées en général) partait à l’école, sans porter de tenues, ce Lundi 10 décembre, dès 7h30, les élèves en tenues scolaires étaient très nombreux dans les rues de Labé et se précipitaient pour rejoindre leurs écoles respectives. Les écoles publiques et privées de la place ont normalement fonctionné. Tous les professeurs qui étaient programmés le matin étaient présents. Les cours se sont déroulés tranquillement. C’est seulement au collège Konkola que les cours n’ont pas eu lieu. Là aussi les élèves étaient venus en grand nombre mais n’ont trouvé aucun professeur sur place.

Contactez sur cette reprise des cours par Guinee7.com, un des responsables locaux du SLECG estime que certains enseignants ont prêté le flanc à l’intimidation des autorités éducatives locales. Plusieurs autres enseignants nous ont confié hors micro, que cette reprise des cours est consécutive au fait que le salaire gelé des enseignants a été dégelé. D’autres enseignants craignent d’être radiés en tenant compte des menaces du ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation Mory Sangaré.

Au sein du SLECG on nous apprend qu’une mission du bureau exécutif national est en tournée à l’intérieur du pays pour remobiliser les enseignants. Présentement cette mission serait à Mamou et est attendue à Labé dans les prochaines heures.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici