Les résultats du BEPC publiés le weekend dernier continuent de faire parler d’eux. Si au plan national, le taux d’admission est de 35% cette année, le pourcentage d’admis dans la région de Labé est nettement en deçà du pourcentage national.

En effet, selon Bato Donzo, inspecteur régional de l’éducation (IRE) de Labé, sur 5918 candidats présentés en enseignement général cette année au BEPC  par la région de Labé (Labé, Lelouma, Koubia, Mali et Tougué), seulement, 1019 candidats ont été déclarés admis. Soit un taux de réussite de 18,95%. En enseignement Franco-arabe, sur  214 candidats, 30 candidats, ont été déclarés admis, soit un taux de réussite de 14,02%. Si dans la préfecture de Koubia, sur 94 candidats, aucun n’a été admis, bien d’écoles publiques et privées ont enregistré des taux d’admission nettement faibles.

L’inspecteur régional de l’éducation de Labé, explique les raisons de cet échec par des faits politiques, de grèves et de la pandémie.

Sam Samoura pour Guinee7.com  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.