La nuit dernière, au quartier Ndiolou (Labé), la patrouille de la gendarmerie a tué, par accident un jeune motard, Abdoulaye Diallo, vendeur de chaussures au grand marché. Selon un témoin, le véhicule de la gendarmerie à un phare allumé, tentait une ‘‘troisième position’’ quand il croisa le jeune motard qui du choc succomba. Selon le même témoin, c’est le même véhicule qui transporta sa victime à la morgue.

L’accident provoqua l’ire des jeunes qui se rendirent dans la cour de l’hôpital pour s’attaquer aux gendarmes. Ces derniers pour les disperser tirèrent en l’air.  C’est à l’arrivée du colonel Nango Richard Fangamou, commandant de l’éco 8 de Labé que tout est rentré dans l’ordre. Les gendarmes ont rejoint leur unité non sans laisser de commentaires négatifs à leur encontre. Beaucoup profitent de l’accident pour les accuser de semer la terreur dès que la nuit tombe sur Labé.

Aux dernières nouvelles, le véhicule qui a fait l’accident appartient plûtot à la police (CMIS). Ce qu’une source policière a reconnu sous couvert de l’anonymat.

Alpha Ousmane Bah