C’est l’information qui suscite beaucoup de débats actuellement dans la cité de Karamoko Alpha Mo Labé. Un jeune du nom de Mamady Soumah, est incarcéré à la maison centrale de Labé, depuis plusieurs jours, par le procureur Ansoumane Douno, au motif qu’il aurait tenté d’embrasser sa fille, rapporte le correspondant de Guinee7.com.

Le jeune mécanicien, Mamady Soumah, a été placé sous mandat dépôt à la maison centrale de Labé, la semaine dernière, par le procureur de la république près le tribunal de premières instance de Labé. Le péché de Mamady Soumah est d’avoir, dans la nuit du samedi 5 janvier 2019, tenté d’embrasser la fille adoptive du procureur. Cette action jugée d’abus de pouvoir par les citoyens n’a pas laissé de marbre le procureur Ansoumane Douno, qui a laissé entendre qu’il voulait juste sanctionner le jeune, pour un départ, avant que sa femme n’opte pour la poursuite du jeune. « Les enfants revenaient à la maison entre 19h et 20 heures ; c’est ainsi que la plus petite, âgée de 11 ans, qui est restée derrière, a rencontré le jeune en question, qui l’a aussi attrapée par les deux mains et a voulu l’embrasser par force. C’est ainsi que la fille a crié et le jeune s’est vu dans l’obligation de la laisser partir. La fille a fui en insultant le jeune. Arrivée à la maison, elle a expliqué à ma femme et nous a indiqué le lieu où se trouvait le jeune. Le lendemain, le gardien est allé chercher l’accusé qui a présenté ses excuses. Moi, je voulais le sanctioner pour ne plus qu’il répète cela. Mais ma femme a dit qu’à longueur de journée, on entend des cas de viol sur mineur ; donc pas question d’abandonner l’affaire. C’est ainsi que j’ai demandé à ce qu’on l’amène à la gendarmerie pour audition. Mais, comme il a nié là-bas en bloc ce qu’il a reconnu devant moi, je l’ai amené à la maison centrale. La jeune fille est là ; vous-mêmes vous pouvez lui posez des questions », dira t-il.

La femme de Mamady Soumah, contactée, a rejeté en bloc  ces accusations du procureur Ansoumane Douno. Elle affirme que l’acte s’est passé devant elle et que son mari aurait pris les mains de la jeune fille pour l’aider à traverser la rue.

Aux dernières nouvelles le jeune Mamady Soumah devrait être libéré ce jeudi. Plusieurs sources nous ont confié que certains magistrats du TPI de Labé auraient  conseillé Ansoumane Douno de libéré le jeune car, il est arbitrairement détenu.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici