C’est un jeune âgé de 24 ans qui a reçu une balle dans la poitrine  dans la nuit du vendredi à samedi au quartier Daka 2 commune urbaine de Labé. La victime, Sadiouma Sané habite le quartier Konkola.

Le Commandant Mamadou Diop, Commandant de la brigade de recherche de Labé qui a été saisi de l’affaire explique : ‘‘c’est à 1h30 du matin que le chef de secteur 2 quartier Daka 2 m’a informé de la découverte d’un corps sans vie dans leur Quartier. Nous nous sommes rendus sur le terrain, effectivement on a trouvé un corps au bord de la route. Selon les informations, il s’agit d’un jeune du nom de Sadiouma Sané, âgé de 24 ans environs, domicilié au quartier Konkola, profession marchand. Après constat, nous avons remarqué que le jeune a reçu une balle, mais de quelle sorte d’armes on ne sait pas pour le moment. C’est la poitrine que la balle a atteint.  Nous avons mis le corps à la disposition du chef de secteur pour qu’il le dépose à l’hôpital régional pour l’autopsie. On est à ce niveau d’abord.’’

Kamissa, boutiquier à Daka 2, le cousin de la victime chez qui elle partait raconte : ‘‘hier vendredi nuit à 21 heures mon cousin Sadiouma m’a appelé  me disant qu’il viendra passer un moment chez moi quand il fermera sa boutique entre 22h et 23heures. Je l’attendais, donc. Je suis resté dans ma boutique jusqu’à 00heure, il n’est pas venu. J’allais chercher à manger à la station située à 100metres quand grâce à la lumière d’un phare j’ai vu un corps étalé par terre. C’était Sadiouma, j’ai reconnu sa paire de chaussures. Il était dans le sang, nous avons après informé les autorités.’’

Le Dr Sékouba qui a examiné le corps à l’hôpital régional, témoigne: ‘‘le corps inanimé qui serait celui de Sadiouma Sané a été déposé à l’hôpital régional. Après examen nous avons constaté une large plaie au niveau de l’hémothorax droit et des petites plaies ponctiformes autour du sein droit, nous avions aussi constaté une fracture de cote qui traverse le thorax, nous croyons qu’il est victime d’une balle.’’

Au moment où nous quittions l’hôpital le corps était en phase d’être rendu à la famille pour l’inhumation.

                                                                                                      Alpha Ousmane BAH, correspondant à Labé

Publicités