C’est un sergent de l’armée guinéenne, en service au camp Elhadj Oumar Tall de Labé, dans la commune urbaine, qui a été pris la main dans le sac, au petit matin de ce mercredi 24 avril 2019, dans un chantier, en train de voler des planches, rapporte le correspondant de Guinee7.com

Sergent Morikè Mbemba Coulibal, a été surpris très tôt ce mercredi matin, dans un chantier en construction, dans le secteur Saaré Sadiouma, dans le quartier Safatou, dans la commune urbaine de Labé. Selon le gardien des lieux, l’homme en uniforme a été pris en train de prendre de façon frauduleuse des planches de bois. « Je surveille un chantier à Safatou ; depuis quelques jours, nous sommes victimes de vols à répétition au chantier. J’ai décidé de monter un guet-apens, et ce militaire est venu tomber dedans. Aux environs de 5 heures, il est venu prendre une planche, je le suivais, il a pris deux autres et sur le coup, je l’ai interpellé. Il a demandé à ce qu’on fasse un arrangement, mais comme il est plus musclé, j’ai pris un gros caillou pour le taper. Il a perdu l’équilibre, mais après quelques minutes, il s’est relevé et a pris la fuite. Je l’ai poursuivi en criant au secours et les gens sont venus, nous l’avons neutralisé, et on a appelé l’escadron de la gendarmerie mobile N° 8 », témoigne Alpha Issiagha Souria.

Egalement présent ce matin à la gendarmerie, le maire de la commune urbaine de Labé, Mamadou Aliou Laly Diallo, a déploré le fait que ce soit un homme en uniforme, censé protégé les citoyens et leurs biens, qui soit impliqué dans ce cas de vol. Sur place, il a appelé la hiérarchie militaire qui a promis de sévir contre de tels comportements.

Le sergent Morikè Mbemba Coulibaly a reconnu les faits et au moment où nous quittions la gendarmerie, il était déjà à l’interrogatoire.

Mohamed Samoura pour Guinne7.com    

Publicités

Laisser un commentaire