Aucune nouvelle du journaliste Cherif Diallo depuis le 23 Juillet 2015, une situation qui est devenue plus qu’inquiétante. Samedi 05 mai, le PDG du groupe HADAFO Medias a rendu visite à sa famille. A l’issue des entretiens entre Lamine Guirassy et la famille de Cherif dans le quartier Tata1, le  débat a essentiellement porté sur la disparition du JRI, rapporte le correspondant de Guinee7.com.
 Très émue par cette visite, la famille dit être dans une cacophonie totale et parle d’un enlèvement en lieu et place du terme  disparition utilisée jusque là. « C’est inadmissible qu’on continue de nous parler de disparition jusqu’ici. Nous ne sommes pas dans un film ou quelqu’un peut miraculeusement disparaitre comme ça sans laisser de traces. Soit il est mort, soit il est détenu » a laisser entendre Abdoulaye Korka Diallo jeune frère de Cherif Diallo.
Selon Lamine Guirassy, il y a des non dits dans cette affaire. Comme la famille Diallo, le patron du groupe HADAFO MEDIA réfute le terme de disparition « Moi je ne dirai pas disparition, est ce que je vais appeler ça un enlèvement ou un kidnapping gros point d’interrogation. C’est très difficile de vivre avec ça dans le ventre à savoir qu’on ne sait pas exactement ce qui s’est passé. Tout ce que je sais et ça aussi on me balance ça en live  dans les grandes gueules, c’est que le dossier a été classé. Au nom de quoi ? Au nom de qui ? je n’en sais rien du tout mais je trouve ça juste inhumain de la part d’un ministre de la république Cheick Sacko. Avec toutes les informations que nous avons eues aujourd’hui avec la famille , je pense qu’il ya des non dits dans ce dossier. Il y a des choses qu’on ne sait pas et il va falloir demander des comptes à la gendarmerie nationale, aux autorités pour essayer de comprendre exactement qu’est ce qui s’est passé dans l’affaire Cherif Diallo, et relancer l’enquête. Il faut à un moment donné se mettre à la place de sa famille et nous ses collaborateurs. Bientôt 3 ans on n’a aucune nouvelle de lui. Je pense qu’il est temps de nous dire toute la vérité dans cette affaire parce que ce n’est pas normal » a lâché le patron de Cherif Diallo, colérique.
Après 2 ans et 9 mois de silence effroyable, la famille ne veut qu’une seule chose désormais, être située sur le sort de Cherif Diallo. L’enquête n’a pas été sérieuse certes, mais la mère de Cherif Diallo garde l’espoir de retrouver son garçon.
Selon nos informations, le procureur général a une nouvelle fois été saisi et l’enquête pour être relancée.
Mohamed Samoura Labé pour Guinee7.com